André Lasnier

Qui était le premier enfant métis né au Canada?

Qui était le premier enfant métis né au Canada? Selon le registre de baptême ci-dessous, André Lasnier, fils de Louis Lasnier et d'une Canadienne, a été le premier enfant enregistré né de l'union d'un Européen et d'une autochtone au Canada. L'enfant avait douze ans quand il a été baptisé en France. Le texte ci-dessous, emprunté au site Web de Yarmouth Vandguard et la copie du registre de baptême lui-même, confirme l'existence de cet enfant métis, possiblement le premier enregistré au Canada.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

LE PREMIER ENFANT "CANADIEN" AVEC DU SANG "EUROPÉEN" EN DEHORS DE TERRE-NEUVE EST NÉ À NOTRE PORTE

NOTE: L'iformation ci-bas est empruntée du site web Musée Canadien. Elle a été publiée originalement dans le Yarmouth Vanguard Journal, Mardi le 23 mai 1989.

Texte complet à l'adresse:

http://www.museeacadien.ca/english/archives/articles/21.htm

Le document se lit comme suit: «Le 27 décembre 1632, fut baptisé André Lasnier, né au Canada, sur la côte acadienne, à Port-LaTour, fils de Louis Lasnier, originaire de Dieppe et d'une Canadienne, baptisé sous condition, en Il n'avait pas encore été baptisé, il avait environ 12 ans, son parrain était Arnaud Dumas ... et sa marraine était Jeanne Ferrand.

Les parrains ont signé le document. Ils ne sont pas inconnus dans l'histoire de l'Acadie, surtout en ce qui concerne Charles de La Tour. Arnaud Dumas était un marchand éminent à Libourne et l'un des membres de la Compagnie de la Nouvelle-France, fondée en 1627 pour le développement du Canada par le cardinal Richelieu, premier ministre de la France. Il semble que Charles de LaTour, qui avait fait ce voyage en France, se rendit directement chez lui à son arrivée, cherchant du secours pour l'Acadie, dont il était gouverneur.

Certains érudits savants peuvent objecter qu'André Lasnier n'était pas nécessairement le premier enfant de sang européen né au Canada, à l'extérieur de Terre-Neuve. Il a été écrit que Louis Hébert, apothicaire, qui était en Acadie, continuellement, de 1606 à 1613, avait eu un enfant à Port-Royal (Annapolis) en 1606; ou que sa femme soit venue en 1610. Le fait est que sa femme est venue au Canada pour la première fois en 1617 avec les trois seuls enfants que Louis Hébert lui a jamais donnés.

Au Québec, dans son domaine historique, il a été dit que l'une de ses premières filles, Hélène Desportes, est née entre 1619 et 1621; le fait est qu'il est peu probable que ses parents soient encore arrivés au Québec en 1619.

Port LaTour détient toujours le titre d'avoir été témoin de la naissance du premier enfant né au Canada avec du sang européen à l'extérieur de Terre-Neuve.