La NMDC présente fièrement Delores Johnson,
Première Aînée en tête (Sage)

Delores Johnson

Message de notre co-chef aîné

Je suis la fière maman de ma fille unique Stéphanie. Aussi occupée qu'elle soit, elle a toujours du temps pour son père et moi et s'assure que nous sommes bien pris en charge. Nous avons décidé de ne jamais quitter la maison 😊

Je suis un généalogiste passionné et un historien de la famille métisse qui remonte aux années 1970. Une leçon importante que j'ai apprise grâce à nos généalogies est que nous sommes tous liés.

Cela m'attriste que le gouvernement alimente un faux récit de qui est et qui n'est pas métis et que certains de nos proches suivent également ce faux récit.

J'ai écrit de nombreuses lettres à des politiciens et au gouvernement concernant nos Métis acadiens et québécois, mais malheureusement en vain. Sans aucun soutien dans notre communauté, j'ai finalement emballé mes trésors métis dans une boîte et fermé le couvercle. MAIS Karole et ma fille sont venues donc j'ai rouvert cette boîte.

J'attends avec impatience le jour où nos Métis acadiens et nos Métis du Québec recevront la reconnaissance qu'ils méritent, et notre histoire collective des Métis soit reconnue sans discrimination ni préjugé.

Je suis très honoré de pouvoir aider au mieux de mes capacités.

Toutes mes relations

Donald M. Fowler, Premier Ainé

  • Captain (Ret’d) Donald M. Fowler CD, Kt. (Fr.)

  • Capitaine (Ret’d) Donald M. Fowler CD, Kt. (Fr.)

Né en 1925, près de Rice Lake, dans le canton d'Otonabee, en Ontario, Donald est l'un des quatre enfants nés de James Fowler et Grace Sedore. Dans la pure tradition métisse, les Fowler déménageaient souvent avant de s'établir à Kingston, et pour Don, plus tard à Brockville, où il a élevé sa propre famille de trois personnes, un fils, Malcolm, aujourd'hui âgé de 59 ans.

En 1939, Donald a vu son père pour la première fois dans un uniforme militaire de guerre avec le grade de «Gunner» dans le RCHA. Donald a également rejoint l'armée en 1940 et a réussi à rendre visite à son père à quelques reprises en Grande-Bretagne. Don a passé 5 ans de service d’infanterie avec le 1er Bn, Stormont, Dundas, Glengarry Highlanders, réenrôlé dans le contingent de formation des officiers canadiens, à l’université Queen’s et a été commissionné dans l’Artillerie royale canadienne, en tant qu’officier du renseignement. Il a reçu de nombreuses décorations et distinctions, notamment le Chevalier de la Légion d’honneur de France. Après des études universitaires, un civil, Donald a travaillé chez GTE pendant 30 ans, dans la gestion des télécommunications commerciales.

C'est après la Seconde Guerre mondiale que Donald s'est intéressé à son ascendance et à sa généalogie autochtones. En 1977, il a découvert que son arrière-grand-mère bien-aimée, connue de ses pairs sous le nom de «Maggie», était l'arrière-petite-fille de Jenny Mistigoose, fille de Puckethwanisk et épouse du marchand de fourrures Robert Goodwin. L'intérêt de Donald s'est rapidement transformé en une passion à vie, ce qui l'a amené à explorer le monde des tests ADN, dont il a acquis une compréhension impressionnante et partage généreusement.

Le 7 novembre 2018, au nom du MNOC, du CFMPC et de nos citoyens métis, les chefs Dumont et Dianne Blackwell, le MNOC a couvert l'aîné principal Fowler, l'honorant ainsi pour sa vie de dévouement et de sacrifices pour son pays et son peuple. Le 93e anniversaire de Don n'aurait pas été complet sans une petite fête et le cadeau de la ceinture officielle du MNOC Métis et d'un porte-plumes en daim pour sa plume d'aigle.